Saturday morning.

Like a tall glass of limonade, she’s exactly what I need. 

 

Mes samedis matin sont mes classiques. J’aime déjeuner, c’est tellement simple pour tout le monde sauf moi. Je me met un peu de musique et je me fait un déjeuner, que ce soit une toast assurément brûler puisque le grille pain ne m’aime désespérément pas, un bol de céréale qui j’avoue être la chose la plus simple a faire du monde ou encore des crêpes, mais seulement quand je suis super motivée. Je sort donc finalement sur mon balcon en petit pyjama et je regarde le monde, mon Montréal a moi. 

 

tap on my window, knock on my door, I want to make you feel beautiful.

 

 

Advertisements

Bulle.

Image

 

Un jour, j’ai demandé à ma meilleure amie ”Si tu pouvais me représenter par n’importe quoi, que choisirais tu ?”, elle m’a donc dit ”une boule a bain”. Je lui ai demandé des explications : ”Tant qu’on ne te connait pas on te déteste, on pense que tu sers a rien, mais tu restes avec un charme mystérieux. Lorsqu’on décide enfin à te mettre dans notre bain de vie, nous finissons par comprendre que tout ce que tu amènes c’est du bonheur, que tout ce que tu amènes c’est la stabilité, une certaine harmonie. Tu rends les gens heureux, comme un bon bain chaud à la noix de coco.”

J’étais perplexe. Sans aucune touche de narcissisme, a par celle que chaque humain mélange avec son jugement, je me questionnais, j’étais une boule a bain. Une bombe pour le bain.

J’ai donc décidé d’en faire mon premier article, qui j’espère allumeras des gens, mais qui sera là sur le net si immense. J’ai donc aussi décidé d’en faire le titre de mon blog, un blogue qui me servira possiblement à écrire toute la vie d’une fille qui est dans mes yeux, dans mes sourires, dans mes découvertes, dans les rues de ma ville. Une fille boule a bain.

Je suis une de ces filles qui aiment écrire, je suis de ces filles qui aiment partager ce qu’elle aime, ce qu’elle goûte de la vie.

Je suis une de ces filles qui voient trop grand malgré ses milles et une erreur et je ne parle pas de mes erreurs de grammaire, d’orthographe ou de ponctuation, je parle de ses erreurs que tout le monde fait, mais qui nous servent tous un jour de leçons.

Quand je me suis acheté un ordinateur portable, je m’étais promis d’écrire.

Six mois plus tard, c’est donc ce que je fais.